Naturellement Cru

La connaissance au service de la santé holistique.
Séparer les fibres du jus, est-ce vraiment intéressant ?

Séparer les fibres du jus, est-ce vraiment intéressant ?

Tout comme vous, j’ai toujours entendu dire qu’il est important d’avoir des fibres dans notre alimentation. Et puis, le jour où j’ai découvert les jus de légumes, je me suis posée ces questions:

Est-ce vraiment vrai ?
Et est-ce valable pour TOUT ce que l’on mange ?

Bien évidemment, comme tout le monde, j’ai eu un moment où je ne comprenais pas l’intérêt de vouloir se priver des fibres contenues dans les fruits et les légumes.
On en manque tellement ! Mais cela est une excellente remarque et c’est ainsi que mes recherches ont commencé pour me permettre de trouver des réponses à mes questions.

Voyons tout cela d’un peu plus près.


Les fibres

 

Il existe deux catégories distinctes de fibres.fibres

D’un côté, nous avons les fibres solubles, qui comme leur nom l’indiquent, sont des fibres pouvant se dissoudre dans un solvant donné. Leur principal bénéfice est de nourrir les bactéries vivant dans l’intestin. Nous pouvons ainsi dire que ce sont des prébiotiques.

Et de l’autre, nous avons les fibres insolubles. Ses dernières n’ont pas la possibilité de se dissoudre dans un solvant, elles finissent donc par être évacuées dans nos selles. À vrai dire, ce sont en grande majorité elles qui forment nos selles. Les fibres peuvent profiter de leur passage dans l’intestin, pour lui servir de prébiotique.

 

Sont-elles vraiment importantes ?

De nombreuses études indiquent les différents bénéfices et l’importance d’avoir des fibres dans son alimentation.
En effet, ses dernières contribuent à la sensation de satiété, diminuer le cholestérol, permettent la gestion de la glycémie et pourraient même protéger du cancer du côlon.
Elles permettent par la même occasion de favoriser un bon transit intestinal, évitant ainsi la constipation. Tout ceci permet une perte de poids ainsi que la diminution du périmètre abdominal.

Wahou ! Génial n’est-ce pas ?

 

Mais malheureusement, la réalité est toute autre… 

Notre alimentation actuelle, appelé aussi alimentation civilisée, est composée d’une surabondance de plats gras, sucrés, salés, composés de protéines, de sucres et farines raffinées, en excès.
Tout ceci, avec une palatabilité* que je qualifierai de pré-mâchée.
N’avez-vous pas remarqué que la grande majorité de ce que nous mangeons, n’a presque pas besoin d’être croqué afin de pouvoir être avalé ?

Nous avons besoin d’apporter des fibres à notre corps afin qu’il puisse travailler comme il le faut, mais de nos jours, nous sommes dans l’extrême inverse, nous sommes en carence de fibres. Ce que nous mangeons n’apporte pas la quantité nécessaire à notre corps afin qu’il puisse être en parfaite santé.

*La palatabilité est la caractéristique de la texture des aliments agréables au palais ; elle intervient dans le plaisir alimentaire.
Par exemple, nous pouvons dire que les céréales du matin sont croustillants ou qu’un avocat est crémeux.

 

Mais alors, enlever les fibres des légumes en les passant dans un extracteur et ne garder que le jus, ce n’est pas si bon que ça ?

 

fibres et jus

Dans la logique, avec tout ce que je vous ai dit jusqu’à maintenant la réponse serait NON. Mais je ne vous ai PAS tout dis.

Je ne vous ai jamais dit que vous ne devriez boire que des jus pour le restant de votre vie.
Ou bien qu’il vous faudra enlever les fibres de tout ce que vous mangerez ! ?

Mais en séparant les fibres des jus, nous facilitons grandement la tâche à notre intestin. Car pour pouvoir absorber les micronutriments présents dans les fruits et légumes, ce n’est pas de tout repos pour l’appareil digestif.

 

Et cela pour plusieurs raisons.

Premièrement, nous ne prenons pas le temps de mâcher les aliments que nous mangeons. Nous sommes constamment en train de courir à gauche à droite, même lors de notre repas. Mais ce n’est pas le seul facteur qui nous empêche de savourer notre repas. Il y a aussi les émotions dans lesquelles nous sommes lors du repas ainsi que les personnes avec qui nous mangeons.

Deuxièmement, la digestion demande beaucoup de travail au corps. Afin de pouvoir extraire et assimiler les précieux micronutriments dont le corps à besoin afin d’être en bonne santé, il faut que le repas passe par différentes étapes de digestion. La première se situant dans la bouche et la dernière dans l’intestin.

Et oui, j’ai bien dit dans la bouche. Cela est possible grâce à l’effet mécanique ; lorsque nous mâchons, mais aussi grâce à la digestion chimique ; par le biais de divers enzymes contenues dans la salive. L’amylase salivaire est particulièrement intéressante, car elle permet de pré-découper les sucres contenus dans les aliments que nous mangeons. Mais afin qu’elle puisse faire totalement son travail, il faut absolument mâcher nos aliments et bien les insaliver. Sans cela, la bouchée partira dans l’estomac, avec le travail à peine commencé, faisant ainsi la chaîne dominos retardant la digestion de tout le repas. Cela provoque des désagréments, tels que ballonnements, flatulences, douleurs digestives ou même fermentation intestinale.

La dernière étape étant la “libération” des micronutriments qui étaient emprisonnés dans les fibres. Et oui, l’intestin doit effectuer la même tâche que l’extracteur de jus. C’est pour cette même raison que nous pouvons lui faciliter la tâche, en lui apportant le jus seulement.

Troisièmement, nous n’apportons pas assez de fibres dans notre intestin, empêchant ainsi de nourrir les bonnes bactéries. Ainsi faisant, nous nous retrouvons avec un déséquilibre de la flore intestinale empêchant l’intestin de pouvoir travailler efficacement.

 

Les jus de légumes et de fruits

Comme nous l’avons vu plus haut, cela permet de faciliter la tâche à l’intestin. Celui-ci, peut être très engorgé et n’arrive donc pas à faire cette séparation de lui-même. Même dans un intestin dit “en bonne santé” nous ne pouvons garantir à 100 % l’absorption des minéraux, vitamines, enzymes et phytonutriments apportés par l’alimentation. Apporter au corps, des jus de légumes et de fruits préalablement séparés des fibres, permet donc de garantir une plus grande possibilité d’absorption par l’intestin.

De plus, il y a de nombreuses personnes qui ne peuvent pas manger (trop) de fibres, car elles ont un intestin dit trop fragile, mais que je qualifierais plutôt par trop abîmé. Le jus permet de nourrir tout leur corps, d’oxygéner les cellules ainsi que de permettre aux organes de travailler pleinement.

Dans les fruits et légumes, les micronutriments sont “emprisonnés” dans les fibres. Seulement la séparation de ses derniers permet au corps de pouvoir les absorber. Dans l’état normal, le corps est parfaitement conçu afin de pouvoir faire cette séparation sans que cela ne lui demande trop de travail. Mais à l’heure actuelle, nous sommes loin de cette norme-là. L’intestin travaille au ralenti, est surchargé voir même troué par tout ce que nous affligeons à notre corps.

La digestion est un processus de notre organisme qui demande le plus d’énergie à notre corps. En ne consommant que le jus, vous évitez l’activation de la digestion, permettant ainsi aux micronutriments d’arriver directement à l’intestin, et ensuite à l’endroit nécessaire dans le corps.
Et pour finir, cela permet de manger ou plutôt boire, une quantité de légumes que vous n’auriez pas eu la possibilité de manger à la croque. Tout simplement à cause de l’effet de satiété que vous aurez ressenti, venant des fibres.


Vous l’aurez compris, les jus sont un outil très intéressant à rajouter dans votre quotidien pour tous les bénéfices et l’aide qu’ils peuvent apporter.
Si vous ne les connaissez pas, j’ai fait un article sur les bénéfices qu’ils apportent que vous pouvez lire en cliquant juste ici .

Bien que les fibres soient très importantes pour le bon fonctionnement de notre corps, le fait de consommer des jus ne sera pas néfaste pour la santé, bien au contraire.
Avec tous les composant qui sont dedans, cela permettra de nourrir pleinement le corps entier, partant de la plus petite cellule allant jusqu’au plus gros de nos organes.

Mettez un commentaire sous l’article, cela me permettra d’échanger avec vous !

À très vite pour un nouvel article. 🙂

Alessia

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.

*