Naturellement Cru

La connaissance au service de la santé holistique.
Mozzarella vegan ET crue !

Mozzarella vegan ET crue !

La mozzarella, ou entre nous, on la nome tout simplement “la mozza“.

Je sais que vous la connaissez, je ne vais donc pas vous la présenter. 🙂

Faite en principe à base de lait, savez-vous qu’on peut faire une version vegan, et même crue ?!

Oui oui, je vous promets qu’on peut y arriver !
Il y a un tas de variantes possibles afin de pouvoir faire une mozzarella qui nous plaît.

Personnellement, pour l’instant en tout cas, je trouve que cette recette me conviens très bien.
Je voulais donc la partager avec vous, afin que vous puissiez en profiter, vous aussi.


Mozzarella crue et vegan
La recette

 

Je souhaite, avant de commencer, remercier grandement Croc’lavie pour avoir partagé cette recette.

Je l’ai essayé car d’origine Italienne, faire une mozzarella maison aussi facilement… Bon d’accord. Déjà, faire une mozzarella pour moi n’était, ni concevable, ni facile.
Mais de là à ce que soit si simple… Il fallait que je la teste.

Et que je suis contente d’avoir découvert cette recette !

~~~~~

Ingrédients :

La recette de base est faite pour faire 10 tranches de mozza…
Mais elle est tellement incroyable que quand je la fais, je fais 2 fois la quantité que je vous indique ci-dessous. 🙂

125 gr de noix de cajou trempées
1 c.à.s. et demi de psyllium blond
20 cl d’eau pure (pour le psyllium)

~~~~~

Appareils nécessaires :

Un bon blender
Un récipient en verre avec un couvercle

~~~~~

 

Méthode de préparation :

La recette s’effectue en plusieurs étapes.

1ère étape : La veille
  1. Faites tremper les noix de cajou dans de l’eau, durant 8 h (soit une nuit).

 

2ème étape : Le lendemain

>> Le matin venu, versez le psyllium dans un récipient avec la quantité d’eau indiquée plus haut.
Puis laissez-le gonfler pendant environ 10 minutes, le temps de faire la suite de la recette.

>> Pendant ce temps, rincez les noix de cajou (qui auront trempé pendant 1 nuit) et mettez-les dans la jarre du blender.
Mixez, dans un premier temps, les noix de cajou seules dans le blender.

>> Puis, une fois que les noix de cajou seront bien mixées, incorporez le psyllium.
Il aura, à ce moment de la préparation, gonflé et absorbé toute l’eau, formant ainsi une préparation visqueuse et gluante.

>> Mixez jusqu’à obtention d’une pâte caoutchouteuse.

>> Mettez la préparation dans un récipient en verre, puis fermer avec le couvercle afin que ça puisse travailler tranquillement, à l’abri des odeurs du frigo.

 

3ème étape : L’attente

Dit comme ça, ça paraît long. Mais ça passe vite. 🙂

Une fois la préparation terminée, vous avez plusieurs possibilités.
>> La première est de déguster la mozzarella tout de suite, ou dès la soirée.
>> La deuxième est de laisser la mozzarella fermenter au frigo pendant 2 jours.

Personnellement, je préfère attendre 2 jours avant de la consommer, car son goût est vraiment différent.
Et c’est ce que je vous conseille de faire vous aussi.

♦ En ce qui concerne la conservation, elle se conserve facilement 10 jours au frigo.
Mais peut-être qu’elle sera terminée avant les 10 jours ! 🙂

 

4ème étape : La dégustation

Vous pouvez enfin déguster votre mozzarella.
Faites vous plaisir !
Mettez en place une belle présentation afin que cela vous donne envie de manger rien qu’en la voyant.

Vous pouvez la manger dans un peu près tout ce que vous voulez, je vous donne quelques exemples que j’ai essayé :

–> Façon tomate – mozzarella, avec un filet d’huile d’olive et des herbes de Provence par dessus (sel optionnel).
–> Sur une tranche de pizza crue, garnie avec d’autres ingrédients.
–> Dans une salade, elle accompagnera parfaitement les légumes que vous y aurez mis dedans.
–> Dans un rouleau de printemps.
–> Dans un sandwich cru.

Tomates – mozzarella

 

 

 

 

 

 

 

Rouleau de printemps
Sandwich cru avec de la mozzarella

 

 

 

 

 

 

 

 

~~~~~~

Quel est le résultat final  ?

Je vous laisse juger, pour commencer, ne serait-ce qu’à travers les diverses photos.

Puis, je vous conseille vivement d’aller plus loin, en la préparant chez vous.
Cela vous permettra de vous faire votre propre avis sur cette recette.

Le goût, bien entendu, n’est pas à 100 % identique, car la méthode de préparation et les ingrédients ne sont pas les mêmes.
Mais nous ne sommes pas là pour rechercher la copie conforme, mais quelque chose qui nous fasse plaisir, visuellement et gustativement.

Personnellement, je trouve que le goût est ressemblant, et se marie parfaitement avec les différents mélanges que l’on avoir avec de la mozzarella “normale”.

Et puis tant que vous y êtes, partagez dans les commentaires votre avis.
Je serais curieuse d’avoir votre retour concernant cette recette que je trouve incroyable.

À tout bientôt !

Alessia

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    54
    Partages
  • 54
  •  
  •  
  •  

2 comments found

  1. bonjour,
    je note ta recette, je la fais dès que possible et je t’informe du résultat. Merci pour ce partage généreux.
    amicalement
    Danielle

  2. question : peut on assaisonner la préparation dans le blender avant de mettre au frigo ? est ce que ça empêcherait la fermentation ? merci , j’ai fait comme indiquer et j’attends 2 jours ,merci pour la recette et votre réponse

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.

*