Naturellement Cru

La connaissance au service de la santé holistique.
Les 5 aliments pour amener plus de vitalité dans votre quotidien

Les 5 aliments pour amener plus de vitalité dans votre quotidien

Bonjour à tous et à toutes !

Nous voici cette semaine pour un nouvel article pleins de vitalité 🙂 .

Vous débutez et vous ne savez pas par où commencer ?
Vous souhaitez tout simplement ramener plus de vitalité dans votre quotidien ?

Vous entendez tous les jours cette phrase qui revient souvent :
Manger 5 fruits et légumes par jour.” N’est-ce pas ?
Et quand le moment du repas arrive, vous vous dites :

Boff, en plus les légumes, j’en ai pas envie la… je préfère manger un kebab ça sera plus rapide.
ou
Oh, mais c’est long à faire, si je me fais un plat de pâtes c’est plus rapide.

Alors, au lieu de vous “prendre la tête” au moment du repas, est-ce que ce ne serait pas mieux de faire de petits changements dans votre quotidien pour vitaliser votre vie ?
Ça serait génial non?

Alors voyons ensemble 5 aliments qui feront toute la différence dans votre quotidien.


Les jus de légumes

Comment faire pour consommer une portion de légumes quand on n’en a pas envie ? Bah on en fait des jus 🙂 .
Et pourquoi donc vous me direz. Laissez-moi vous expliquez :

Le fait de consommer des jus de légumes permettra à votre corps d’absorber plus facilement les minéraux et les vitamines, que de les manger à la croque.
Lors de la préparation, les fibres sont séparées du jus, cela permet ainsi la consommation “exclusive” du jus contenu dans les légumes et fruits.

Les fibres sont excellentes pour permettre un bon transit, mais les jus permettent de faciliter la tâche à l’intestin et de mettre toutes les chances de notre côté pour que le corps puisse absorber les précieux minéraux et vitamines.

Vous cherchiez une alternative aux boissons du commerce, qui ne soit pas forcément pétillante ?
La solution est là 🙂 . Vous pouvez en plus varier le goût et les couleurs afin d’apporter du renouveau dans chaque boisson.

Vous pourrez même le transporter avec vous si vous ne l’avez pas fini : dans les transports, au travail, au parc, et même au prochain repas organisé chez des amis.

Selon les légumes et les fruits que l’on met dedans, ils permettent d’avoir des bénéfices différents sur le corps.
Par exemple,

Un jus d’épinard et pomme permet de travailler sur le transit intestinal et en même temps nous nourrir grâce à la chlorophylle contenue dans les épinards.
Un jus de carotte, gingembre, betterave et pomme permet de faire circuler le sang et la lymphe grâce au gingembre, de stimuler le foie grâce à la carotte et à la betterave, de travailler sur le transit intestinal grâce à la pomme et la carotte permet aussi de favoriser le bronzage.

Toujours garder à l’esprit, qu’afin d’avoir un bon ratio lors de la préparation du jus, privilégiez d’avoir environs 70% de légumes et 30% de fruits.

Faites des tests ! Amusez-vous ! Changez la composition de vos jus afin de varier les goûts et les bénéfices que vous apportez à votre corps.

 

Les smoothies

Pas le temps de manger des fruits ?
Vous voulez manger des bananes, mais le transport risque de les abîmer ?

Vous ne savez pas comment manger des fruits ?
Vous en avez marre de manger les pommes à la croque ?

Alors, prenez une banane (qui permet de faire une bonne base assez crémeuse) et mixez-là avec un peu d’eau et d’autres fruits 🙂 .
Vous verrez que vos fruits prendront une saveur différente :).

Ne vous arrêtez pas aux fruits pour faire les smoothies, essayez d’y incorporer des légumes tels que quelques feuilles de chou kale, par exemple.
Non, je vous rassure, on ne sent pas le goût… à part si vous mettez une GRANDE quantité de feuilles de chou kale comparé aux fruits… alors là oui il risque d’avoir un goût plus… relevé disons.

Jouez avec les goûts et les couleurs en variant avec les ingrédients.
Les smoothies sont généralement sucrés et crémeux. Mais à vous de jongler avec la quantité d’eau rajoutée pour le rendre plus liquide ou rajouter plus de bananes pour le rendre plus crémeux.

 

Les graines germées

Est-ce que vous saviez qu’on pouvait manger des graines germées ?
En réalité, on peut consommer des graines à différents stade de pousse ; avant ou après que les premières feuilles vertes font leur apparition.

Une graine, comme nous la voyons tous les jours, est dans un état de dormance, ce qui est plus ou moins égal à un état d’hibernation.
Lorsqu’elle est mise en contact avec de l’eau, elle quitte son état de dormance en déployant toute son énergie.
Le fait de consommer des graines germées nous permet donc de pouvoir bénéficier de toute sa force vitale ainsi que des différents oligoéléments, protéines, vitamines, minéraux et enzymes qu’elles contiennent.

Chaque graines ont leurs caractéristiques que ce soit le temps de trempage, le temps de germination ou même le goût qu’elles peuvent apporter.

Étant une bombe nutritionnelle, cela leur permet d’apporter une grande quantité de nutriments en une petite portion.
Grâce aux enzymes qu’elles apportent, cela va favoriser la digestion des aliments que nous consommons dans la journée.

En plus, elles sont si jolies qu’elle vont pouvoir donner la touche “gastronomique” à vos plats, même les plus basiques 😉 .
Et rien de tels, en plus d’en mettre pleins la vue, que de rajouter du goût savoureux à tout ce que l’on prépare.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, vous pouvez lire mon article comment faire des graines germées chez soi .

 

Le Kombucha

Le quoi ? Le Kombucha ? Mais qu’est-ce que c’est encore ?

C’est le nom que l’on donne à une boisson fermentée traditionnellement consommée en Russie et en Chine.

C’est le résultat d’une fermentation du thé noir ou du thé vert avec du sucre, par le travail de levures et de bactéries qui prennent la forme d’un disque flottant à la surface de la boisson.
Ce sont elles qui font tout le travail pour donner à cette boisson ses excellentes qualités pour la santé.

Vous pouvez facilement en trouver dans les magasins bio ou… la faire vous-même !
On peut la trouver nature ou bien dans diverses saveurs tels que figue ou même citron.

Étant une boisson fermentée, cette dernière est pétillante en bouche. Parfait pour remplacer cette envie de boissons sucrée pétillante… mais si, vous savez bien de quelles boissons je veux parler 😉 .

Cette boisson à beaucoup de bénéfices pour la santé : elle permet d’équilibrer la flore intestinale et qui, de ce fait, permet de stimuler le système immunitaire.
Grâce à son effet nettoyant, elle permet de diminuer les œdèmes, de diminuer la pression artérielle, ainsi que de réguler les problèmes de transits (constipation et diarrhée).

 

La lactofermentation

Je suis sûre que vous avez au moins une fois dans votre vie mangé un légume lactofermenté.
Et si je vous dis que la choucroute faite artisanalement est une lactofermentation très bénéfique pour votre corps, est-ce que vous en mangeriez plus ?
Bon bah alors je vous le dis, la choucroute maison est une lactofermentation bénéfique pour votre santé 🙂 .

Depuis très longtemps, ce procédé de conservation est utilisé dans nombreux pays du monde.
Utilisé aussi par nos grands-parents afin d’avoir des produits frais durant les périodes d’hivers, les légumes lactofermentés sont un apport à ré-intégrer dans notre alimentation.

Les bénéfices qu’elles permettent d’obtenir sont multiples. Tout d’abord, et qui n’est pas des moindre, cela permet d’apporter les bonnes bactéries à notre intestin. Cela lui permet donc de stimuler les défenses immunitaires et donc d’éviter d’attraper le prochain rhume qui sera à la mode 😉 .
Les fermentations sont une source de vitamines telles que les vitamines du groupe B.

Dans les lactofermentations, il n’y a pas que la choucroute hein 🙂
D’autres légumes sont tout autant utilisés afin de faire des lactofermentation très savoureuses, tels que la betterave, le poivron, l’oignon, le cornichon, les carottes ou même les tomates.

Je crois que tu t’es trompée de légumes… les tomates en lactofermentation ?
Et oui… allez, pensez à un condiment fait à base de tomate… que vous utilisez souvent à côté des frites…
Mais oui ! Vous y êtes ! Le ketchup !
L’ancêtre de la recette du ketchup est en réalité une recette lactofermentée. Et puis après, bien après on a rajouté le vinaigre et le sucre pour donner ce mélange que l’on retrouve actuellement.


P.S. : Je ne dis absolument pas qu’il ne faut pas manger des fruits et légumes à la croque. Au contraire !
C’est la solution la plus rapide et la plus simple. Mais les solutions que je présente ci-dessus sont faites afin de s’adapter à notre mode de vie actuelle et surtout à garder un plaisir gustatif !  🙂

Amusez-vous à jouer avec les couleurs, les goûts et les présentations. C’est une bonne astuce pour amener de la diversité et de la joie dans votre quotidien 🙂

Je vous souhaite une bonne mise en pratique et vous dis à la semaine prochaine.
Prenez soin de vous 🙂 .

Alessia

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.

*