Naturellement Cru

La connaissance au service de la santé holistique.
La spiruline et ses bienfaits

La spiruline et ses bienfaits

J’ai eu l’occasion de trouver ce fascicule sur une aire d’autoroute. Bien que je sais qu’ils ne se vendent pas que là, ce jour, j’ai été tentée à en feuilleter quelques-uns.

Dans ceux qui m’ont tapé l’œil, j’ai découvert le fascicule intitulé :

“La spiruline et ses bienfaits”
Du PETIT GUIDE N° 347.

J’ai commencé à le parcourir rapidement pour voir son contenu, et plus je le lisais et plus je me disais qu’il était très intéressant.

J’ai donc décidé de l’acheter pour pouvoir bien le lire et surtout, pour vous le faire partager !

En général, je trouve ces petites brochures très bien expliquées et très bien structurées. Je dirais même, que c’est une bonne introduction à la matière.

Et oui, cela ne vous suffira pas pour devenir un pro dans la matière. Il vous faudra aller chercher d’autres informations un peu partout afin de vous faire votre opinion et d’avoir une vue d’ensemble sur le thème.

Voyons ensemble la spiruline et ses bienfaits. 🙂

 

P.S. : Tout ce que vous dirai à partir de maintenant, est tiré du fascicule. Je n’ai utilisé aucune autre source afin d’écrire cet article.


La spiruline et ses bienfaits

347 PETIT GUIDE
Éditions AEDIS 03200 Vichy

 

Petit Guide Spiruline

 

Qu’est-ce que vous pourrez trouver dans cette brochure ?

 

Son histoire, ses origines, les diverses utilisations qui sont faites, sa culture, le conditionnement sous lequel nous pouvons la rencontrer, les index thérapeutiques, les précautions et les mises en gardes, sa composition et le lien spiruline et écologie.

La spiruline, ou autrement appelée algue bleu-vert, appartient à la famille des cyanobactéries.
Dans les 1’500 espèces d’algues bleues, seulement 36 espèces de spiruline sont comestibles. Celle qui est la plus commercialisée est la Spirulina plantensis (Arthrospira platensis).

Elle fait partie des toutes premières formes de vie sur Terre, permettant la production de l’oxygène à partir du gaz carbonique, par l’intermédiaire du processus de photosynthèse.

 

Où peut-on la trouver ?

 

La spiruline peut se trouver à l’état naturel ou même en culture.
Que ce soit l’un ou l’autre, elle vit dans une eau légèrement salée, alcaline et chaude, dans une température allant de 30 °C à 40 °C.

 

À l’état naturel,

Nous pouvons la trouver dans certains lacs d’Amérique centrale (dans la ceinture tropicale) et dans les lacs d’Afrique : comme au Kenya, au Maroc, en Inde, en Chine, au Pérou ou au Tchad.
Dans ce dernier endroit, sa consommation est encore d’actualité de nos jours : elle est consommée mélangé au mil.

Dîtes-vous que même les flamants roses nains en raffolent !
Ils viennent dans ces lacs pour en consommer et cela leur permet d’avoir de belles plumes colorés grâce aux pigments contenus dans la micro-algue. De plus, leur présence permet de brasser l’eau dans laquelle la spiruline se trouve et leur déjection permet de fournir de l’azote favorisant le développement de l’algue.

 

En culture

La demande est de plus en plus grandissante, il y a donc des “fermes à spirulines” qui se créent afin de pouvoir palier à la demande.
Cela à commencé principalement en Californie et à Hawaï. Puis la production s’est étendue dans d’autres pays tels que le Chili, la Chine, Cuba, l’Inde, l’Afrique de l’Ouest, la Grèce ou encore, plus près de chez nous, en France.

La production ne demande ni de pesticides ni d’engrais,
cela permet donc d’avoir un impact minime sur l’environnement.

“Compte tenu de sa productivité importante, la protéine de spiruline nécessite 30 fois moins de surface de culture que le soja, 40 fois moins que le maïs et 300 fois moins que la viande de bœuf.

La spiruline consomme beaucoup moins d’eau douce pas kilo de protéines que tout autre aliment : 3 fois moins que pour le soja, 6 fois moins que pour le maïs et 50 fois moins que pour la viande de bœuf.

La production de spiruline est peu coûteuse en énergie.

Le rendement énergétique est 5 fois plus important que celui du soja, 2 fois plus que celui du maïs et 150 fois plus que celui de la viande de bœuf.”

Extrait du fascicule “La spiruline et ses bienfaits”

La micro-algue permet de consommer beaucoup moins de surface pour les cultures
et par conséquent,
réduire la déforestation et l’érosion de la biodiversité.

 

Sous quel format ?

On peut trouver la spiruline sous différentes formes : en poudre, en de minuscules brindilles, en filaments, en microgranules, en comprimés ou bien en capsules.

Les deux dernières options permettent une consommation plus facile et pratique, surtout pour les personnes n’aimant pas le goût de la spiruline.
Car oui faut l’avouer, en bouche, elle peut avoir un fort goût, mais surtout, elle a ce goût caractéristique d’algue.

 

Composition

Considérée depuis longtemps comme un superaliment ; elle est très riche en minéraux et nutriments essentiels.

> Elle est composée d’une multitude de vitamines telles que la vitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9 (acide folique), B12 et la biotine (vitamine E).
> Des enzymes qui ont une action anti-inflammatoire, régénératrice des cellules, simulant les défenses immunitaires, etc.
> Des minéraux et des oligoéléments indispensables tels que le phosphore, le magnésium, le fer, le zinc, le calcium, le lithium, le sélénium, le molybdène, le cuivre, le sodium, le chlore, le chrome et le carbonate de calcium.
> Des acides gras essentiels qui ont un effet anti-inflammatoire, apportent souplesse, élasticité et douceur à l’épiderme.
> Des pigments tels que la chlorophylle, les caroténoïdes variés et surtout, la superoxyde dismutase qui est un puissant anti-oxydant qui lutte activement contre les radicaux libres.
> Contient 20 acides aminés dont 7 des 8 essentiel que notre corps à besoin en permanence.
> Et d’un tas d’autres choses !

 

Soyez attentif lors de l’achat !

Afin de garantir la bonne espèce de spiruline que vous allez acheter, soyez attentif sur l’étiquetage que vous allez rencontrer.
Il faut absolument que le mot “spiruline” y soit indiqué et non “algue-bleu” ou “superalimentseul.
Lors de l’absence du mot “spiruline” sur l’étiquette, il peut s’agir d’une autre espèce de cyanobactérie, comme par exemple l’Aphanizomenon flos-aquae qui peut être contaminée par des toxines nommées “microcystines“.
La composition est aussi un critère important à prendre en considération. Celle-ci doit être de “100 % spiruline“.

 

Pour qui et pourquoi ?

 

La spiruline est adaptée pour toutes les personnes, que ce soit un enfant, un adulte ou même une personne âgée.

Différentes périodes de vie sont propices à sa consommation telles que : grossesses, allaitement, changement de mode alimentaire, malnutrition, sous-nutrition, un régime en particulier, un mode alimentaire en particulier tel que végétarien, végétalien, vegan, pratique de sport, etc.

Les états physiques tels que chute de cheveux, ongles cassants, anémie, burn-out, ongles dévitalisés, surpoids, sous-poids, problèmes intestinaux, herpès, grippe, mycoses, inflammations diverses, problèmes de peau, psoriasis, démangeaisons, allergies, etc.

Ses principales actions, qui sont reconnues, sont antioxydante, antibactérienne, antivirale, anti-cholestérol, antidiabétique, anti-radioactivité et antioxydante.
Elle peut donc agir sur des pathologies comme le diabète, l’hypertension, les maladies cardiovasculaires, et les affections intestinales ainsi que dans tout le système digestif, le cholestérol, etc.

Sa grande composition en chlorophylle et en micro-nutriments essentiels, la spiruline permet de nourrir le corps tout entier.
Elle permet de faire le plein d’énergie lors des moments où nous en avons le plus besoin.

Veuillez toutefois être attentif, car elle peut causer des désagréments lorsque le dosage est trop fort pour la personne. Cela tout simplement, car elle a des propriétés détoxinantes, ce qui peut provoques des troubles intestinaux ou des maux de tête.
Commencez donc par un petit dosage, puis augmenter au fur et à mesure.


Je vous dis à très vite pour le prochain article !

En attendant, n’oubliez pas de vous abonner sur ma page Facebook et de me suivre sur les réseaux sociaux !
Pour cela, il vous suffit de cliquer en haut à droite. 🙂

Alessia

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  •  

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.

*