Naturellement Cru

La connaissance au service de la santé holistique.
Débuter dans l’alimentation vivante, 4 astuces pour y arriver

Débuter dans l’alimentation vivante, 4 astuces pour y arriver

Ça y est. Vous souhaitez vous lancer.
Vous désirez introduire l’alimentation vivante dans votre quotidien.

Mais avant de vous lancer tête baissée, laissez-moi vous donner 4 astuces qui vous permettrons de bien débuter dans l’alimentation vivante.

Si vous vous êtes déjà lancé dans l’aventure, ne vous inquiétez pas, cet article peut aussi vous concerner. 🙂


Débuter dans l’alimentation vivante
Mon expérience :

 

Je sais que la seule façon que nous avons de réellement intégrer les choses est de les expérimenter soi-même. Je souhaitais tout de même vous partager ses 4 apprentissages que j’ai eu la chance de découvrir, au fil du temps, afin de pouvoir vous aider dans votre chemin.

Ces 4 astuces, me sont venus en faisant un point sur mon parcours de mes débuts dans l’alimentation vivante. Il n’y a pas un point qui est plus important que les autres, ni même un ordre pré-établi.
Débuter dans l’alimentation vivante à été pour moi une longue épreuve, dans laquelle je n’ai pas encore franchi le cap. Je dirais même que j’ai enfin commencé l’aventure.
Comme je vous l’expliquais dans mon 1er article, j’ai pris connaissance de l’alimentation vivante aux alentours de l’année 2014.

J’ai souhaité à plusieurs reprises changer mon mode alimentaire d’un coup, car pour moi, c’était tout ou rien… Jusqu’à ce que je comprenne (après 4 ans) qu’il n’y a pas de tout ou rien, il y a surtout l’étape de transition qui permet de bien ancrer les progrès.
Pourtant, mon corps me le disait, il souhaitait que je me rende compte que pour moi, à cette époque, ce n’était pas possible.

Je me suis renseigné, j’ai appris, j’ai suivi des formations, mais cela n’est resté que sur le plan mental. Dans le concret, je ne mettais pas beaucoup en pratique.
La raison ? La peur. La peur d’échouer, de gaspiller de la nourriture, que ce ne soit pas bon, ça prend du temps, il y a beaucoup d’ingrédients, etc.

J’ai eu tellement d’excuses qui m’ont permis de repousser toujours à plus tard la vraie mise en pratique. Jusqu’au fameux moment où il n’y a plus le choix.

Soit je me lance, soit j’abandonne.
J’ai donc pris la décision de me lancer, et vous en faire profitez par la même occasion. 🙂

 

Astuce N°1:

 

Astuce N°1 pour débuter dans l'alimentation vivante

 

Changer votre mode alimentaire petit à petit

 

On est tout fou, on vient d’apprendre une “nouvelle” façon de s’alimenter et on souhaite s’y mettre dès le lendemain.

Gardez votre énergie !
Vous avez le temps !

Grâce à la magie d’internet, on a la possibilité de voir pleins de gens partout dans le monde.
On peut voir plusieurs types de personnes ; celles qui montrent leur chemin composé de réussites et d’échecs, celles qui ne montrent que leurs réussites, celles qui se sont lancées d’un coup, celles qui se sont lancées petit à petit, celles qui ont réussi ou celles qui n’y sont pas arrivées.

Dans tous ces styles différents que l’on peut rencontrer, on voit souvent le résultat APRÈS l’étape de transition, mais rarement PENDANT l’étape de transition.
Alors que c’est exactement cette étape de transition qui est importante, car elle permet d‘ancrer les nouvelles habitudes et surtout, cela permet au corps d’avoir le temps d’adaptation nécessaire afin de pouvoir faire le changement.

Avec ce que l’on voit, on peut arriver à se dire que l’on peut changer TOUT son mode alimentaire en une fois.
Et c’est là où je souhaiterais vous donner la première astuce pour bien démarrer, commencer la transition petit à petit.
Je ne doute absolument pas que des personnes puissent faire le changement aussi rapidement.

Je souhaiterais juste vous rappeler que nous sommes tous différents les uns des autres.
Nous avons tous des métabolismes, des ressources et un vécu qui diffèrent d’une personne à l’autre. Ainsi, il y a des gens qui ont des ressources leur permettant une adaptation plus grande que d’autres, ayant une capacité d’adaptation moins rapide.

 

Astuce N°2 :

 

Astuce N°2 pour débuter dans l'alimentation vivante

Écouter son corps

 

Il serait plus judicieux, de privilégier d’écouter les signaux que le corps nous envoie, au lieu de ne privilégier que le résonnement mental.
Notre corps, ce magnifique organisme, ne cesse de travailler. Que ce soit le jour, ou la nuit, la semaine ou le week-end, il ne fait pas de différence, il travaille constamment.
Il n’a qu’un but en tête, le développement harmonieux de tout le corps.

Il a plusieurs moyens de nous parler, de nous transmettre les messages, mais nous ne les entendons pas (ou des fois nous ne voulons pas les entendre).
Un des moyens qu’il utilise pour nous signaler que quelque chose ne va pas, est le symptôme.
Dans le langage courant, on emploie souvent le terme de maladie, d’inconfort, de douleur, de gêne, etc. Mais en résumé, ce n’est que l’expression dans le corps physique, nous indiquant que quelque chose ne vas pas, que nous avons fait une erreur.

 

Astuce N°3 :

 

Astuce N°3 pour débuter dans l'alimentation vivante


Se renseigner sur le fonctionnement et les besoins du corps humain

 

Est-ce que je crois que tout le monde sur cette terre doit faire des études poussées sur le fonctionnement du corps humain ? Non, bien évidemment.
Nous avons tous nos préférences et nos goûts. Et heureusement, sinon ce ne serait même pas drôle si tout le monde ferait la même chose.

Chaque personne est libre de faire ce qu’elle souhaite de sa propre vie, elle en est la responsable du résultat final.

Ce que je veux dire dans ce point, est qu’en changeant d’alimentation, il ne vous est pas obligatoire de connaître le nom des molécules chimiques par cœur ainsi que leurs fonctionnements. Il serait tout de même judicieux d’apprendre, ou de ré-apprendre, les bases de notre santé.
Ce que le corps à besoin pour évoluer et se développer, dans tous les domaines de vie tels que l’alimentation, l’activité physique, le développement personnel, etc.
Ainsi que le fonctionnement de notre corps, pas en détail bien sûr, mais ne serait-ce que de savoir en gros, comment il travaille.

Pourquoi cela ?

Tout simplement, afin d’avoir un avis.
Si l’expérience est la seule façon qu’il nous permet d’intégrer un savoir, il faut tout d’abord l’acquérir en connaissance.

Mais aussi, pour permettre de débuter dans l’alimentation vivante en sachant ce que notre corps à besoin, en ce moment précis.
Car comme dit plus haut, nous ne partons pas tous avec les mêmes ressources, avec le même vécu ni avec les mêmes goûts. Ce qu’il fera que vous n’aurez pas les mêmes besoins que moi, par exemple.

 

Astuce N°4 :

 

Astuce N°4 pour débuter dans l'alimentation vivante


Commencer dès maintenant

 

Celle-ci, c’est ma préférée !

Sûrement, parce que je l’ai pratiquée depuis si longtemps !
Comme je vous l’ai déjà relevé, j’ai, pendant longtemps, acquis des connaissances, j’ai acheté des formations, j’ai regardé des tas de vidéos, j’ai lu pleins de livres.
Mais au final, je n’ai pas mis grand chose en pratique.

 

Du coup, j’attendais. Mais quoi finalement ?

Tout simplement LE moment idéal.
Vous savez, LE moment où on aura le temps de tout faire, LE moment o il y aura une action sur tel produit, LE moment où il y aura une nouvelle formation, LE moment où j’aurais un nouvel ustensile de cuisine, LE moment où je pourrais manger tout bio et de saison, etc.

Et oui… Du coup, ça fait 4 ans que je repousse… 🙂

En ce qu’il me concerne, cela n’était que la peur de me tromper, la peur que ce ne soit pas bon, la peur de perdre de l’argent si le résultat n’est pas si bon que ça ou même, j’avais peur de faire des erreurs. Enfin, vous voyez, je me trouvais pleins d’excuses afin de ne pas me lancer.

Mais je vous rassure, je n’ai pas moins peur qu’avant de me tromper, ni de gaspiller, ni d’être sûre du goût final.
Mais j’ai juste réalisé qu’il faut prendre sa vie en main, allez à son rythme et surtout, y aller avec ce qu’on a.

Il y a tellement que l’on puisse déjà faire, alors rien ne sert d’attendre LE moment idéal pour commencer. Tout simplement, car il ne viendra pas.

Bien évidemment, je ne vous dis pas de vous lancer dans l’alimentation vivante à 100 % du jour au lendemain, même moi je n’y suis pas arrivée. Mais commencer par petits pas. Introduisez des choses dans votre quotidien avant de commencer à en supprimer. Écoutez votre corps et renseignez vous sur le fonctionnement et les besoins du corps humain. Soyez curieux, et croisez les informations.

Le reste viendra de lui-même. 🙂


Et vous ?

Où en êtes-vous dans votre aventure ?
Dites-le moi dans les commentaires, je serais heureuse de partager avec vous. 🙂

Si l’article vous a plu, partagez-le autour de vous afin qu’il puisse aider d’autres personnes voulant débuter dans l’alimentation vivante.

Alessia

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.

*